Comment maintenir son fil de tissage intact

19 h 56 Gabrielle OM 2 Comments

Comment maintenir son fil de tissage intact et rendre son bijou plus solide Gome metalsmith blog bijoux


Qu’on travaille avec le fil Nymo, le K.O., le Miyuki, le Fireline (pour un tissage qui sent la fraicheur, la soie dentaire s’il-vous-plait hihi), on veut que notre tissage soit solide et durable. À force de jouer avec du fil et de la rocaille, on se développe certains trucs pour s’épargner des moments de déception ou de frustration. Et on évite de perdre du temps qui fil fiiiilll fiiiiiilllllll. 

Comment maintenir son fil de tissage intact et rendre son bijou plus solide Gome metalsmith blog bijoux


Suivre la fibre du fil 
Même si le fil est minuscule, le tissage fonctionne mieux si on le travaille dans la bonne direction. En gros, notre fil, il aime se faire flatter dans le sens du poil. Surtout quand notre rocaille est très petite et que le fil se frotte sur les parois de la bille. On évite de  commencer en coupant une longueur de fil, puis de positionner notre aiguille à n’importe quel bout. Petite routine à adopter à partir de maintenant : enfiler l’aiguille, dérouler la longueur désirée, couper près de la bobine, et enfin :

Cirer le fil
Cirer son fil avant chaque projet est un bon réflexe à développer. Ça le rend plus solide, moins susceptible de faire des noeuds et le bijou devient plus durable. Et personnellement, j’adore le genre de viscosité que ça donne au fil haha J’utilise Thread Heaven et un mini cube de cire comme celle-ci dure aussi longtemps que les vies d’un chat, je vous jure !

Détenir un chas intact  
Pour que le fil ne se déchire pas tranquillement tout au long de notre travail, il est préférable d’avoir une aiguille avec un chas qui n’a aucun dommage. Par exemple, les aiguilles du type big eye sont pratiques parce qu’elles rendent l’enfilage facile et ne bloquent pas en passant dans une bille, mais leur chas ont tendance à déchirer le fil petit à petit. Quand j’en utilise, je m’arrange pour la déplacer régulièrement sur le fil à mesure que mon projet avance. 

Diviser notre projet en section
Inutile de partir avec des kilomètres de fil et d’essayer de réaliser son projet de tissage tout d’un bout (surtout avec les tissages où on travaille une bille à la fois : 1 bille, 10 km, 1 bille, 10km, c’est long longtemps haha). C’est sûr que c’est ennuyeux de rabouter des fils, mais c’est encore plus ennuyeux de travailler avec un fil déchu à cause qu’il a passé dans 19854982402 billes. C’est tellement plus agréable de tisser avec un fil frais :) 

Ne pas prendre de raccourci 
Quand on voit qu’on a fait une erreur, on enlève l’aiguille du fil, on défait le nécessaire, on réenfile puis on continue. Je ne conseille pas - mais pas du tout ! - d’essayer de faire vite en faisant le passage inverse avec l’aiguille. Trust me on this ;)

Ne pas piquer à travers le fil
Piquer l’aiguille au milieu du fil le fragilise évidemment, mais en plus, l’accroc dans le fil finit par agrandir avec le temps. C’est une chose qui peut malheureusement arriver quand on tente d’aller trop vite ou quand on fait le raccourci du paragraphe précédent... eh oui ! Pour ne pas piquer dans le fil, on essaie de passer l’aiguille en s’accotant sur la paroi de la bille. 

Trouver LA bonne tension. 
À force de faire des projets, on finit par la trouver. Une tension trop forte coincera les billes et fera perdre au bijou sa souplesse, alors qu’une tension trop lousse peut apporter du mouvement entre les billes et fragilisera le fil. La bonne tension, ce n’est pas vraiment quelque chose qui s’explique. On la feel, c’est tout. Et quand on l’a trouvé, on ne la perd plus. Et nos bijoux vieilliront forts et heureux.


Comment maintenir son fil de tissage intact et rendre son bijou plus solide Gome metalsmith blog bijoux

Quelle technique de tissage vous intimide le plus ?

Pour quelle(s) raison(s) ?


//GOME

2 commentaires:

  1. Merveilleux!Depuis le temps que je cherchais un prof pour faire des bijoux! Personne ne donnait de détails et rien n'était important,même pas le matériel utilisé! Alors j'ai cessé de faire les petits bijoux...car je ne pouvais concevoir le fait de fabriquer n'importe quoi n'importe comment...je n'en tirais pas de satisfaction...et là je réalise que vous donnez des explications détaillées...
    alors le goût de faire des bijoux revient en vous lisant,alors merci à vous.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonjour ! Je suis très heureuse de voir que mon blog vous soit utile et qu'il ravive en vous le désir de créer des bijoux :) Bon bijoutage !

      Effacer